dimanche 19 août 2012

Un Concert inoubliable

Bonjour à toutes,
Fini les vacances, Je suis rentrée hier sous la chaleur, départ de Concarneau à 19°, au plus haut la voiture affichait allégrement 39°, certains airs de stationnements sans arbres étaient limite insupportable, souvent ceux des stations, ou l’on peut boire un café et ce reposé (un manque d’arbres Mir Vinci),
Un vent brûlant y soufflait.
Heureusement ma voiture disposait de la clim.
Si la première partie fut difficile (je vous en ai parlé),
La deuxième fût douce et agréable.
Deux semaines dans la jolie ville de Concarneau.
Bon d’accord quelques jours de pluie, mais très peu.
Des promenades et quelques petits points.
Mercredi 15 août le début du festival des « filets bleus », des concerts, Bagad, défilés etc.
Et jeudi soir le concert d’Alan Stivell,
Je suis arrivé à 20h pour le concert de 21h30
Pour une place presque devant trois ou quatrième
consert-a-Concarneau-le-16-aout.jpg
Beaucoup de pluie,
Mais tellement de bonheur quelle fût très vite oubliée,
Alan Stivell de nous dire : Nous tant que le matériel marche, on continue, si vous voulez !et nous le voulions,
Même si la pluie tombait.
Je me suis régalée vous n’imaginez pas, et je ne fus pas la seule. Nous étions entre 5 000 et 10 000 personnes selon les statistiques de chacun.
Je dois être cachée près du pied du micro
À côté de l'homme rayé qui n'était pas Victorien, j'étais seule
Car Fifille c'était sauvée au bout d'une heure,
Pas sa musique préférée alors sous la pluie!!!
Photo du net
1810674 12788606-fbstivell4-20120818-s114d
concere-004.jpg
Le bonheur de l'écouter et voir jouer un peu de
Sa fidèle harpe celtique,
concere-003---Copie.jpg
Du biniou, tin whistle (flûte)
Et sa Great Highland Bagpipe (Cornemuse) etc...
concere-008---Copie.jpg
En fin de concert un invité surprise Pat o’May un rocker qui mélange métal et intonation celtique nous a fait un solo de guitare,
je vous dis pas !
Ils ont terminé par le fameux « Tri Matelot » que nous avons repris.
concere-009.jpg
concere-011.jpg
Bref une soirée inoubliable.
Aujourd’hui le thermomètre grimpe doucement. Je vais descendre les persiennes pour garder un peu de fraîcheur.
Bon dimanche et à bientôt
Véro